Folia Pharmacotherapeutica    Imprimer  in het Nederlands

En bref, Août 1999

Midazolam par voie buccale dans la crise épileptique

Dans le traitement d’une crise épileptique, le diazépam administré par voie rectale à l' aide d' une rectiole est souvent utilisé, en particulier chez l’enfant. Le diazépam par voie orale et le lorazépam par voie orale, sublinguale ou rectale sont également efficaces. L' administration par voie rectale est parfois difficile, notamment en cas de crise tonico-clonique généralisée chez un grand enfant ou chez l' adulte. Le Lancet [353 : 623-626(1999)] a publié récemment les résultats d' une étude portant sur 42 jeunes patients atteints d' épilepsie grave, dans laquelle le midazolam (DORMICUM) administré sous forme liquide par voie buccale a été comparé au diazépam administré par voie rectale, pour le traitement de crises épileptiques d' une durée de plus de 5 minutes. Dans cette étude, le midazolam fut au moins aussi efficace que le diazépam. Aucun effet indésirable cardio-respiratoire grave ne fut rapporté dans les deux groupes. D' autres études s' avèrent cependant nécessaires avant que ce traitement per os ne puisse être accepté de manière générale [ Lancet 353 : 608-609(1999)

Haut de Page


Centre Belge d'Information Pharmacothérapeutique (C.B.I.P. asbl)
c/o Heymans Instituut, De Pintelaan 185, 9000 Gent
http://www.cbip.be - redaction@cbip.be - Avertissement - Privacy