Folia Pharmacotherapeutica Ouvrir avec Adobe Acrobat Reader  Imprimer  in het Nederlands

Article, Septembre 2010

Traitement des infections à Chlamydia trachomatis


Abstract

Les infections à Chlamydia trachomatis non compliquées sont en principe faciles à traiter. Cet article discute du choix de l’antibiotique en dehors d’une grossesse et chez les femmes enceintes. Le partenaire doit également être traité. Il est préférable d’éviter les contacts sexuels pendant le traitement et durant les 7 jours suivants.

L’infection à Chlamydia trachomatis (sérotypes D-K) est l’infection sexuellement transmissible (IST) bactérienne la plus fréquemment diagnostiquée partout dans le monde, et également en Belgique. L’évolution de l’infection est souvent asymptomatique ou légèrement symptomatique (entre autres urétrite, cervicite) mais elle s’accompagne parfois de complications potentiellement graves (pelvic inflammatory disease p.ex.). Les infections en période de grossesse sont associées entre autres à une rupture prématurée de la poche des eaux, à une naissance prématurée et à un petit poids de naissance; la bactérie Chlamydia peut également être transmise au moment de la naissance.

Le lymphogranulome vénérien, une IST provoquée par un type particulier de Chlamydia (les sérotypes L1, L2 et L3 de Chlamydia trachomatis), est une infection généralisée qui nécessite une prise en charge spécifique qui n’est pas abordée ici.

La meilleure façon de dépister les infections à Chlamydia fait l’objet de controverses, et n’est pas abordée non plus dans le présent article. Nous vous renvoyons pour cela aux recommandations de Domus Medica ( Huisarts Nu, mai 2004; 33: 4; www.domusmedica.be/images/stories/aanbevelingen/chlamydia_ab.pdf ).

Quelques détails sont donnés ici au sujet du traitement. Cela vaut aussi pour le partenaire.

  • En dehors d’une grossesse, un traitement par l’azithromycine (prise unique de 1 g) ou par la doxycycline (200 mg p.j. en 2 prises durant 7 jours) est efficace.
  • Chez les femmes enceintes, un traitement par l’érythromycine (2 g p.j. en 4 prises durant 7 jours ou 1 g p.j. en 2 prises durant 14 jours), par l’amoxicilline (1,5 g p.j. en 3 prises pendant 7 jours) ou par l’azithromycine (prise unique de 1 g) est proposé. [N.d.l.r.: en ce qui concerne l’érythromycine, il existe des suspicions d’un risque accru de malformations cardio-vasculaires chez le foetus en cas d’administration en début de grossesse; on ne dispose que de très peu de données en ce qui concerne l’usage de l’azithromycine en période de grossesse.] Des doutes existent quant à l’efficacité de l’amoxicilline: des études in vitro suggèrent que l’amoxicilline n’induit pas l’éradication de Chlamydia trachomatis et que l’infection pourrait dès lors persister et réapparaître ultérieurement.

Il est préférable d’éviter les contacts sexuels pendant le traitement et durant les 7 jours suivants, afin d’éviter une réinfection ou une propagation.

Pour autant que le traitement et les recommandations visant à éviter les réinfections aient été bien suivis, il n’est pas recommandé de confirmer la guérison après le traitement (“test-of-cure”), sauf s’il s’agit de femmes enceintes ayant été traitées par l’érythromcyine (la diminution des taux d’érythromycine consécutive à une augmentation de la clairance hépatique en période de grossesse peut diminuer l’efficacité).

Il n’est pas clair jusqu’à quelle période doit remonter la recherche et le traitement des partenaires du cas-index. Si lecas-indexest asymptomatique, certaines instances recommandent une période de 6 mois (si l’intervalle entre les derniers rapports sexuels et le diagnostic est de plus de 6 mois, il ne s’agira que du dernier partenaire); si lecas-index est symptomatique, on recommande de traiter le(s) partenaire(s) du mois précédent.


Quelques références

Kalwij S et Baraitser P.: Screening and treatment of Chlamydia trachomatis infections Brit Med J 2010; 340: c1915

Chlamydia (uncomplicated, genital). Clin Evid 2010; 04: 1607 (recherche jusqu’à septembre 2010)

Haut de Page


Centre Belge d'Information Pharmacothérapeutique (C.B.I.P. asbl)
c/o Heymans Instituut, De Pintelaan 185, 9000 Gent
http://www.cbip.be - redaction@cbip.be - Avertissement - Privacy