Table des matières
 
  Introduction
1. Système cardio-vasculaire
2. Sang et coagulation
3. Système gastro-intestinal
4. Système respiratoire
4.1.  Asthme et BPCO
4.1.7.   Théophylline
5. Système hormonal
6. Gynéco-obstétrique
7. Système urogénital
8. Douleur et fièvre
9. Pathologies ostéo-articulaires
10. Système nerveux
11. Infections
12. Immunité
13. Médicaments antitumoraux
14. Minéraux, vitamines et toniques
15. Dermatologie
16. Ophtalmologie
17. Oto-Rhino-Laryngologie
18. Anesthésie
19. Agents de diagnostic
20. Médicaments divers

  Nom de spécialité:
 A   B   C   D   E   F   G   H   I 
 J   K   L   M   N   O   P   Q   R 
 S   T   U   V   W   X   Y   Z 

  Principe actif:
 A   B   C   D   E   F   G   H   I 
 J   K   L   M   N   O   P   Q   R 
 S   T   U   V   W   X   Y   Z 

Répertoire Commenté des Médicaments   Juillet 2014   naar het Nederlands

 

Théophylline

 
 

La théophylline agit probablement surtout par un effet relaxant direct sur les cellules musculaires lisses des voies respiratoires.

Positionnement
  • Voir 4.1.
  • Traitement d'entretien de l'asthme: la théophylline est encore utilisée dans de rares cas dans l'asthme sévère lorsque les corticostéroïdes inhalés en association à des β2-mimétiques inhalés à longue durée d’action ou à des antagonistes des récepteurs des leucotriènes ne suffisent pas. On utilise de préférence des formes à libération prolongée.
  • Crise d'asthme: l'administration intraveineuse de théophylline n’est plus utilisée qu’en cas d’échec des traitements classiques.
  • La théophylline n’est certainement pas un traitement de choix chez l’enfant.
  • BPCO: le rôle de la théophylline dans la BPCO est limité.
Effets indésirables principaux
  • Troubles gastro-intestinaux (nausées, vomissements).
  • Hypokaliémie.
  • Troubles du rythme cardiaque.
  • Convulsions.
  • Arrêt respiratoire et cardiaque, surtout lors de l’administration intraveineuse de doses élevées.
Grossesse et allaitement
  • Voir 4.1.
  • Inhibition des contractions utérines et prolongement du travail.
  • Toxicité réversible chez le nouveau-né (tachycardie, nervosité, vomissements) lors de l’utilisation en fin de grossesse ou pendant le travail.
Interactions principales
  • La théophylline est un substrat du CYP1A2, avec possibilité d'interactions, entre autres diminution de l'effet par la fumée de cigarettes (voir tableau Ib dans l’Introduction). L’arrêt brutal du tabagisme peut entraîner une augmentation importante de la théophyllinémie.
  • Risque accru de convulsions en cas de traitement concomitant par d’autres médicaments qui peuvent provoquer des convulsions (voir Intro.6.2.8.).
  • Antagonisme de l’effet de l’adénosine.
Précautions principales
  • La théophylline présente une marge thérapeutique-toxique étroite, et des variations importantes de sa vitesse de métabolisation.
  • La prudence s'impose en particulier chez les enfants et en cas d'injection intraveineuse.
  • Une concentration plasmatique de théophylline entre 10 et 20 µg est traditionnellement considérée comme optimale, une concentration plasmatique entre 5 et 15 µg/ml pourrait être aussi efficace avec moins d'effets indésirables. Au-dessus de 20 µg/ml, les effets toxiques sont plus fréquents.
  • Si les concentrations plasmatiques ne peuvent pas être mesurées, il convient d’être extrêmement prudent en cas d’utilisation de doses élevées.
Posologie
  • La dose doit être adaptée individuellement en fonction de l’effet thérapeutique et des effets indésirables éventuels.
  • Chez les insuffisants cardiaques, hépatiques et rénaux, les doses doivent être réduites.
  • Chez les enfants, il existe des règles spéciales pour déterminer la posologie en fonction du poids et de l'âge.
  • Chez les patients qui prennent déjà de la théophylline, il est impératif, en raison du risque de toxicité, de mesurer les concentrations plasmatiques avant de procéder à une injection intraveineuse de théophylline.

Noms de spécialité

Posologie
per os: débuter par 300 à 500 mg par jour; augmenter la dose de 25% tous les trois jours, en se basant de préférence sur la théophyllinémie. Dose journalière en 2 prises pour “Theolair compr. lib. prolongée”); en 1 ou 2 prise pour “Xanthium caps. lib. prolongée”)

Euphyllin (Takeda)          
 
[théophylline]
amp. i.v.
50 x 200mg / 10ml U.H.   [ € 8]

Theolair (Meda Pharma)          
 
[théophylline]
compr. L.A. (lib. prolongée, séc.)
100 x 250mg € 9,60
100 x 350mg € 11,19

Xanthium (SMB)          
 
[théophylline]
caps. (lib. prolongée)
60 x 200mg € 7,89
60 x 300mg € 9,13
60 x 400mg € 9,99
 


Centre Belge d'Information Pharmacothérapeutique (C.B.I.P. asbl)
c/o Heymans Instituut, De Pintelaan 185, 9000 Gent
http://www.cbip.be - redaction@cbip.be - Avertissement - Privacy